Hernie spinale

Hernie discale L4-L5: de quoi s'agit-il, signes, symptômes, traitement

La hernie discale l4-15 est une affection dans laquelle la colonne vertébrale est en train de se déformer en raison de changements ou de blessures liés à l'âge. Dans le même temps, le contenu du disque intervertébral apparaît entièrement ou partiellement, la fonction de dépréciation de la substance intervertébrale se détériore.

Hernie discale l4 l5 située dans la région lombaire, dans la partie inférieure de la colonne vertébrale. La lettre fait référence à la zone de la colonne vertébrale ("l" de l'anglais. "Lumbar" signifie crête). Les chiffres numérotent les vertèbres. Une hernie discale l4 l5 signifie que l'inflammation et le foyer principal de la maladie se situent entre la quatrième et la cinquième vertèbre.

Pourquoi une hernie discale l4 l5 apparaît-elle?

Les principales raisons de l'apparition d'une hernie discale du disque intervertébral l4 l5 sont les suivantes:

  • mode de vie sédentaire (c'est le principal coupable),
  • pression, flexions et vibrations continues contribuant à la formation de microtraumatismes,
  • mouvements brusques, secousses de la tête,
  • exercice irrégulier,
  • ostéochondrose ou scoliose,
  • habitudes destructives (par exemple, à cause du tabagisme, le niveau d'oxygène dans le sang diminue, quelques tasses de café réduisent considérablement la circulation sanguine).

Retour à la table des matières

Brève anatomie des vertèbres et du disque

La colonne lombaire contient 5 vertèbres reliées par un disque intervertébral. Les 4ème et 5ème vertèbres sont les dernières du département, suivies du département sacral. Les structures situées entre les vertèbres sont appelées disques. Ils remplissent la fonction d'amortissement de la pression, empêchant les vertèbres de se toucher étroitement, les protégeant de la destruction.

Le disque lui-même comprend une partie périphérique externe et une partie centrale interne. La périphérie est constituée d'un anneau fibreux et l'intérieur est constitué d'un noyau pulpeux composé d'un liquide semblable à un gel.

La colonne vertébrale elle-même est constituée de 34 vertèbres, dans lesquelles se trouve un long canal au centre duquel se trouve la moelle épinière. La partie périphérique du système nerveux est extrêmement sensible à toutes sortes de dommages.

La hernie elle-même se forme lorsque la partie périphérique du disque est détruite et que sa partie gélatineuse traverse la fissure. Lors de la formation d'une saillie, le disque s'insère simplement dans la moelle épinière, provoquant des symptômes de dommages.

Au niveau physiologique, une irritation physique du tissu nerveux se produit et des impulsions nerveuses sont générées artificiellement, lesquelles sont administrées en quantités excessives dans une région spécifique du corps.

Étapes de la formation

Au cours de son développement, la saillie passe par quatre étapes:

  1. Stade de protrusion. Une fissure de petite taille se forme dans la zone de l'anneau, à travers laquelle une partie du noyau peut passer. Si à ce moment-là cesser les effets de facteurs provocants - la "plaie" sera retardée. A ce stade, le diamètre du renflement peut atteindre 3 mm.
  2. La deuxième étape est un disque bombé. Le noyau pulpeux commence à se déplacer partiellement vers la région du canal intervertébral. À ce stade, la hernie commence déjà à comprimer les racines nerveuses et un peu de moelle épinière. Les muscles vont dans un état de spasme. Les dimensions atteignent 5 mm.
  3. Extrusion - saillie accrue du disque. La coque externe du disque est cassée. Durant cette phase, le patient ressent une douleur intense dans la région lombaire.
  4. Perte de la partie centrale du disque - le noyau. Formé une hernie complète. Il existe une forte compression de la moelle épinière et des fibres nerveuses. Apparaît susceptible de développer des processus inflammatoires qui peuvent se propager à toute la partie du système nerveux périphérique. Peu à peu, le disque subit une calcification - il durcit et perd complètement sa fonction.

Causes de développement

Un certain nombre de facteurs influent sur la formation de la hernie:

  • mode de vie sédentaire, lorsque les muscles du dos d'une personne s'affaiblissent, s'atrophient et ne soutiennent pas le squelette,
  • contre-pression inadéquate. Cela concerne principalement les personnes dont la vie est liée au dur labeur et au sport professionnel.
  • maladies de la colonne vertébrale: scoliose, cyphose ou lordose. Ils se manifestent par des courbures irrégulières sur le côté, dans les deux sens, respectivement.
  • lésion de la colonne vertébrale ou vertèbre individuelle: fracture, contusion, luxation,
  • surpoids, lorsque la charge sur le disque intervertébral est augmentée de manière significative,
  • les personnes dont l’âge est compris entre 30 et 50 ans. Avec l’âge, les capacités compensatoires du corps s’affaiblissent, les ligaments et les muscles s’épuisent,
  • prédisposition génétique à la faiblesse non seulement de l'appareil ligamentaire, mais également du système musculo-squelettique et des muscles.

Variétés

La hernie de la colonne lombaire est réputée pour sa grande variabilité.

Donc, il y a les types suivants:

  1. Hernie discale médiane l4 l5. Il se caractérise par l'emplacement médian de la saillie par rapport à l'axe central de la moelle épinière.
  2. Hernie discale diffuse l4 l5. Ses caractéristiques distinctives: une distribution inégale de la partie centrale du disque le long de la lumière du canal rachidien.
  3. Hernie discale foraminale. Ce sous-type a un emplacement spécifique. La hernie se développe à l'endroit de la décharge des racines nerveuses de la moelle épinière. En pratique clinique, les symptômes d’une lésion sont moins dominés par la moelle épinière que par les racines ramifiées. Variété: hernie paraforaminale - saillie bilatérale.
  4. Hernie paramédiane d'un disque. Il se caractérise par une distribution uniforme du tissu herniaire par rapport au centre du système nerveux périphérique. La pathologie paramédicale peut être à gauche et à droite. L'un des sous-types est la hernie médiane paramédiane.
  5. Hernie discale circulaire - Il s'agit d'une hernie du disque intervertébral, dont certaines parties entourent la moelle épinière au niveau des lombes.
  6. Hernie dorsale. Caractérisé par la direction du renflement vers le canal de la colonne vertébrale. La hernie dorsale s'accouple avec un contact intime avec la moelle épinière. La hernie discale dorsale comprend un certain nombre de sous-espèces, parmi lesquelles:
  • hernie diffuse dorsale - une répartition inégale du liquide gélatineux derrière la moelle épinière, la hernie discale diffuse postérieure se produit le plus souvent à l'arrière-plan de maladies osseuses dégénératives,
  • hernie médiane dorsale située juste derrière la moelle épinière le long de l'axe central, la hernie médiane postérieure a une évolution favorable.

Tableau clinique

Les symptômes de la pathologie herniaire apparaissent déjà dans les premiers stades de développement. Ainsi, une personne commence à ressentir une douleur dans le bas du dos. Le syndrome douloureux augmente lorsque le patient est engagé dans un travail physique, un exercice physique.

Il y a une proportion directe: plus la hernie est grande, plus la douleur est prononcée.

De plus, les fonctionnalités suivantes sont présentes:

  • gonflement du bas du dos, douleurs lancinantes et douloureuses,
  • syndrome douloureux tend à se propager au bassin et aux membres inférieurs, aux fesses,
  • toutes sortes de sensibilités sont violées: température, tactile, le patient se plaint de percevoir des sensations pires,
  • paresthésie sous forme d'engourdissement, de picotement, il y a des sensations rampantes sur la peau,
  • troubles du système nerveux autonome: refroidissement intense ou réchauffement de la peau, transpiration excessive,
  • troubles fonctionnels des organes pelviens: trouble de la miction, selles difficiles, diminution de la libido masculine, altération de la fonction érectile, déficience de la procréation chez la femme,
  • faiblesse dans l'extension du pied.

Diagnostics

La base du diagnostic revêt une grande importance pour les méthodes de diagnostic instrumentales.

  1. Imagerie par résonance magnétique.
  2. Tomographie par ordinateur.
  3. Radiodiagnostic.
  4. Myélographie.

Sur la base des données après la procédure, le diagnostic final est établi et le traitement commence.

Le traitement de la maladie repose sur le traitement conservateur et la chirurgie. Le premier type de traitement comprend la thérapie médicale et la physiothérapie.

Les médicaments comprennent:

  • des analgésiques,
  • anti-inflammatoires
  • relaxants musculaires
  • complexes de vitamines,
  • chondroprotecteurs.

Toutes ces substances visent à soulager la douleur, à détendre les muscles, à éliminer et à prévenir les processus inflammatoires. En outre, la pharmacothérapie est conçue pour régénérer le tissu conjonctif et augmenter l’approvisionnement en tissu osseux et cartilagineux.

Une fois que les médecins ont soulagé la douleur, la phase de jonction des méthodes de traitement secondaire commence.

  • physiothérapie: traitement des rayonnements à ondes longues, utilisation des rayons ultraviolets,
  • occupation dans la piscine
  • massages, le personnel médical enseigne au patient l’auto-massage,
  • physiothérapie et gymnastique.

La gymnastique est conçue pour rétablir l’équilibre musculaire du patient grâce à une série d’exercices prescrits par le médecin traitant. Il n'est pas recommandé de faire les exercices vous-même. La thérapie physique implique la charge sur les muscles de la presse, des pompes.

Le traitement chirurgical est d'éradiquer la cause de la pathologie.

Aujourd'hui, ces types de chirurgie sont pertinents:

  1. Microdiscectomie - retrait de la partie saillante du disque. On pense que c'est la méthode de guérison la plus efficace.
  2. Options d'intervention endoscopique. Ils sont effectués par de petites perforations, à travers lesquelles sont insérés de petits tubes, à travers lesquels le chirurgien retire la hernie.

La chirurgie présente plusieurs avantages par rapport à la thérapie conservatrice:

  • l'opération est indolore, l'effet thérapeutique arrive presque immédiatement, et le patient est debout au bout de quelques jours,
  • le patient se débarrasse rapidement de la souffrance
  • la probabilité de rechute tombe à 5%.

Les inconvénients de l'opération incluent un léger risque de complications infectieuses lors de l'exécution de l'intervention chirurgicale elle-même.

Causes de la maladie

Une hernie intervertébrale dans la colonne lombaire apparaît après un état pathologique antérieur appelé saillie.

La maladie est le déplacement du noyau pulpaire, qui est un tissu cartilagineux situé entre les corps vertébraux. En même temps, l’anneau fibreux autour du noyau reste intact et empêche tout mouvement du disque intervertébral dans une direction ou une autre à partir de la position physiologique. La détection de la maladie au stade de la saillie n'est pas toujours possible, car la pathologie peut ne pas être symptomatique ou ne pas causer de manifestation clinique du tout.

La principale cause de la maladie est la déshydratation du disque et la perturbation de sa structure normale résultant d'un apport insuffisant en nutriments et en oxygène. Le fait est que le tissu cartilagineux situé entre les vertèbres n’a pas son propre réseau vasculaire et que l’apport de nutriments se fait par diffusion à partir des tissus environnants. Pour un métabolisme adéquat et maintenir une structure cartilagineuse appropriée, il est nécessaire de faire de l'exercice régulièrement et de se nourrir convenablement. Sous l'influence de conditions défavorables, l'élasticité du disque diminue, ce qui entraîne une perte de la fonction d'absorption des chocs et une destruction supplémentaire. Au début, le processus pathologique conduit à une saillie, puis à la formation d'une hernie.

Les facteurs de risque de maladie comprennent:

  • ostéochondrose,
  • dysplasie des articulations de la hanche,
  • scoliose
  • exercice excessif (conditions de travail difficiles, sports professionnels),
  • mode de vie sédentaire (hypodynamie),
  • mauvaise nutrition,
  • blessures au dos
  • hypothermie, rhumes fréquents.

L'apparition d'une hernie dans la colonne lombaire est associée à une charge axiale importante sur cette zone de la colonne vertébrale, à la fois pendant le mouvement et au repos. Les virages brusques du corps, les coudes profonds et la musculation dans le contexte de processus dégénératifs-dystrophiques dans les cartilages intervertébraux contribuent à la rupture de l'anneau avec le déplacement subséquent du noyau pulpaire.

Types de hernie intervertébrale

Avant de commencer le traitement, vous devez être examiné pour identifier la tactique du processus thérapeutique. Grâce aux diagnostics instrumentaux, il est possible d'identifier non seulement la localisation du processus pathologique, mais également le type de défaut herniaire de la colonne vertébrale.

  1. Hernie dorsale - la protrusion du noyau pulpaire se produit dans le canal vertébral, ce qui entraîne une atteinte des racines nerveuses: le médium arrière réduit les fibres nerveuses de la queue du cheval, les racines nerveuses postérieures d'un côté ou de l'autre.
  2. La hernie foraminale est causée par une sténose du foramen intervertébral à la suite d'un œdème et contribue à la compression des racines de la colonne vertébrale.
  3. La hernie latérale est formée par une saillie latérale du disque et se caractérise par une évolution asymptomatique.
  4. La hernie antérieure n'a pas de signification clinique en raison de l'absence d'effets indésirables et de manifestations cliniques.
  5. Une hernie libre - un fragment du noyau fait saillie à travers le ligament longitudinal postérieur, mais conserve une connexion anatomique avec le disque.
  6. Hernie en mouvement - la luxation du noyau pulpaire se produit avec un effort physique intense et retourne à l'endroit physiologique au repos.
  7. Hernie séquestre - la séparation d'un fragment de disque, ce qui est une compression dangereuse de la moelle épinière et le développement d'une inflammation auto-immune.

Les hernies discales peuvent être primaires - à développer après des blessures et un effort physique excessif, ainsi que secondaires et apparaissent dans le contexte du processus dégénératif-dystrophique de la colonne vertébrale. Les plus dangereux sont la hernie médiane du disque L4-L5 et la séquestration du cartilage, qui peuvent provoquer une activité motrice altérée et conduire à une invalidité.

Tactique médicale

Au début du processus pathologique, un traitement conservateur est prescrit dans le but d’éliminer le syndrome douloureux, le spasme musculaire sur le site de la lésion et l’inflammation des tissus.

Le traitement de la hernie intervertébrale comprend:

  • repos au lit pendant la phase aiguë de la maladie,
  • des relaxants musculaires pour détendre les muscles du dos dans la région de la hernie,
  • analgésiques pour la douleur et l'inconfort,
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens visant à réduire l'inflammation, le gonflement, l'intensité de la douleur.

Au stade de la rémission du processus aigu, la physiothérapie, les séances de massage, les cours d'acupuncture, la thérapie au laser et par ondes de choc sont recommandés. Pour renforcer les muscles du dos, améliorer la circulation sanguine dans la colonne vertébrale et normaliser les processus métaboliques, des exercices de physiothérapie réguliers sont importants. Le traitement conservateur des hernies intervertébrales de la colonne lombaire est un processus long et laborieux. En raison de l'inefficacité du traitement et de la progression de la maladie, une intervention chirurgicale est effectuée, en privilégiant les opérations à faible impact.

  1. Les microdicatectomies et les microlaminectomies sont effectuées à l'aide d'une loupe ou d'un microscope à usage médical, tandis que les lésions tissulaires sont minimisées.
  2. Chirurgie endoscopique - utilisation d’appareils endoscopiques permettant une intervention chirurgicale extrêmement précise.
  3. L'utilisation d'implants - remplacez le disque distant et normalisez le travail de la colonne vertébrale.

L'avantage de l'opération est l'élimination efficace de l'inflammation et de la douleur en peu de temps. La récurrence de la hernie intervertébrale après un traitement chirurgical est moins fréquente qu'avec un traitement conservateur et ne dépasse pas 5%.

La hernie discale dans la colonne lombaire doit être diagnostiquée dès les premiers stades du processus pathologique. Un traitement précoce améliore le pronostic de la maladie, prévient le développement de complications et d'invalidités graves.

Maladies - Hernie discale L4-L5

Hernie discale L4-L5 - Maladies

La hernie intervertébrale est une maladie de la colonne vertébrale caractérisée par un déplacement du noyau du disque intervertébral avec des ruptures de l'anneau. La hernie discale L4-L5 signifie que le processus pathologique est apparu dans la région lombaire entre les 4 e et 5 e vertèbres. La lettre "L" indique la colonne vertébrale et vient du mot latin "lumbar", qui traduit en russe signifie "longe", et les nombres - le numéro de série des vertèbres. Une telle localisation de la hernie intervertébrale survient dans 50% des cas, avec

Pourquoi ce service est-il toujours caché dans une hernie intervertébrale?

  • D'une part, c'est la partie du squelette responsable du maintien de la position du corps, le centre de gravité d'une personne se situe ici. La pression sur lui est toujours importante.
  • D'autre part, c'est la partie la plus mobile de toute la colonne vertébrale. Ici, il est capable de faire des mouvements dans toutes les directions et avec une grande amplitude.

Attention à votre dos! Le manque d'activité physique et un mode de vie sédentaire mettent notre santé en péril.

Comment identifier une hernie intervertébrale?

Il est possible d’établir la présence d’une hernie et d’exclure d’autres causes possibles de douleur à l’aide de méthodes de diagnostic modernes. L’étude la plus informative à ce jour est l’IRM (imagerie par résonance magnétique).

Cette étude permet au spécialiste:

  1. identifier la hernie intervertébrale,
  2. établir le stade de développement de la hernie: «âge» et valeur,
  3. établir l'emplacement de la hernie discale.

Le déroulement du traitement dépendra de tous ces facteurs.

Lors du diagnostic, le médecin indiquera d’abord l’emplacement de la hernie et le déterminera très probablement sous la forme L5-S1 ou L4-L5.

Les lettres latines l et s indiquent l’emplacement d’une hernie discale, les chiffres indiquent le numéro de la vertèbre.
o L - lumbus (lat.) - longe
o S - os sacrum (lat.) - sacrum
Le diagnostic de hernie discale L4-L5 signifie qu’elle est localisée entre la 4e et la 5e vertèbre du bas du dos et L5-S1 indique l’emplacement entre la 5e lombaire et la 1re vertèbre sacrée.

Ce sont les deux options les plus courantes pour la localisation d'une hernie, elles décrivent plus de 90% des cas. Pourquoi
Ce sont les vertèbres qui restent à l'état chargé toute la journée. Même lorsque vous êtes dans une position couchée, ils continuent à travailler pour maintenir leur poids.
Dans le cas où le disque est compressé, en raison de troubles primaires (avec ostéochondrose, avec le début du développement d'une hernie), une protrusion se produit. Le disque «fait saillie», mais l'anneau fibreux (partie périphérique du disque) ne se rompt pas encore.
Ce processus augmente la charge sur le disque et sur les vertèbres plusieurs fois! Cela provoque de nouvelles destructions et les conséquences peuvent être graves.

Méthodes de traitement du disque hernié l4 l5 intervertébral

Les hernies discales se forment le plus souvent dans la colonne lombaire. C’est dans cette zone que la colonne vertébrale est la plus sollicitée au moment de l’activité physique et lorsqu’elle est exposée à des facteurs externes et internes.

La saillie résultante dans la colonne lombaire est appelée une hernie discale l4 l5 ou l4 s1. Ces vertèbres sont beaucoup plus susceptibles de subir une maladie similaire car elles supportent la plus grande charge.

Qu'est-ce qu'un segment de hernie l4 l5?

Pour se sauver et oublier la douleur, nos lecteurs ont recours à ZB PAIN RELIEF pour le traitement de la hernie et de la colonne vertébrale.
En savoir plus

Afin de mieux comprendre ce qu’est une hernie discale l4 l5, vous devez d’abord comprendre la notation. La lettre l désigne une vertèbre située dans la région lombaire et les chiffres 4 et 5 indiquent l'emplacement du disque intervertébral. Ainsi, il devient clair que la hernie intervertébrale l4 l5 indique qu’une saillie s’est formée entre les 4 e et 5 e vertèbres.

Les protrusions herniaires dans la région lombaire représentent près de la moitié des cas de hernie. De plus, cette pathologie affecte souvent les 14 segments ls, et dans la région des vertèbres restantes, la saillie du noyau pulpaire est beaucoup moins commune.

Types de hernie lombaire

Les hernies diffèrent également dans le sens de la saillie du contenu. Comme on le sait bien, la saillie herniaire est une pathologie ou une affection défectueuse dans laquelle des fragments internes de la région du noyau pulpaire s'étendent au-delà des limites des limites physiologiques à travers des fissures dans l'anneau fibreux.

Les symptômes de hernie discale l4 l5, qui indiquent une protrusion postérieure latérale peuvent être divisés en sous-espèces suivantes:

  • Foral - formé dans le foramen foral dans la zone de contact entre la moelle épinière et les cellules nerveuses. La hernie foraminale du disque l4 l5 se manifeste sous forme de douleurs sévères, très difficiles à soulager. Une personne atteinte de ce type de hernie ne peut pas se redresser et a besoin d’un traitement urgent,
  • Séquestré - la décharge du contenu du noyau de la vertèbre est dirigée à l'intérieur de la région du canal rachidien. La hernie discale l4 l5 séquestrée est accompagnée de la rupture de l'anneau fibreux et du prolapsus du segment discal. Accompagné de symptômes aigus apparaissant lors de la levée de poids, du stress ou des angles vifs du corps,
  • Dorzalnaya - saillie du disque intervertébral dans la lumière du canal rachidien, contribuant à la violation des terminaisons nerveuses. Cette sous-espèce de protrusion herniaire se manifeste par des douleurs dans le bas du dos, les fesses et les hanches, ainsi que par une faiblesse et un engourdissement des membres inférieurs, ce qui complique considérablement la marche.

Traitement de la hernie lombaire

Pour le traitement de la hernie lombaire, la médecine officielle offre plusieurs moyens très efficaces. Si la présence de saillie est déterminée à un stade précoce du développement, le traitement de la pathologie peut être effectué à l'aide de méthodes conservatrices. Le traitement de la hernie discale l4 l5, qui est effectué avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antispasmodiques, des relaxants musculaires en combinaison avec de la physiothérapie et une thérapie par l'exercice dans plus de 70% des cas, a eu un résultat positif.

Le schéma du traitement conservateur de la hernie lombaire:

  1. Assurance du repos - le repos au lit est obligatoire pendant plusieurs jours après le début du stade aigu de la maladie. C’est la paix qui vous permet de réduire la pression sur la région des terminaisons nerveuses, ce qui réduit considérablement la douleur,
  2. Traitement médicamenteux - la prise d'anti-inflammatoires aide à réduire le gonflement des tissus dans la zone de protrusion de la hernie, ainsi que le processus inflammatoire et la douleur, soulageant les spasmes musculaires,
  3. La physiothérapie est une gamme d'interventions thérapeutiques comprenant la thérapie manuelle, la physiothérapie et l'acupuncture. Peut-être l’utilisation de la thérapie par ondes et laser.

Le traitement conservateur est une variante à long terme de l'exposition à la zone affectée de la colonne vertébrale, qui nécessite de la patience. La maladie ne peut être guérie rapidement qu'avec l'aide d'une chirurgie à protrusion. Le plus souvent, ce traitement est indiqué chez les patients qui ne sont pas aidés par des méthodes d’exposition conservatrices.

Les opérations visant à éliminer la hernie lombaire sont les suivantes:

  • Radical (laminectomie, discectomie) - élimination de la saillie avec un disque modifié. Après le retrait de la hernie, le segment rachidien est remplacé par un implant artificiel qui aide à préserver la structure de la colonne vertébrale. Ce type d’impact est indispensable pour les protubérances séquestrées et véritables,
  • Très peu invasif (laser) # 8212, il est recommandé de vaporiser au laser le disque endommagé pour les stades plus avancés de protrusion de la hernie. Cette technique repose sur l’échauffement du disque, mais certains experts font valoir que ce n’est pas sûr, car avec le temps, cela peut provoquer sa destruction.

PLÂTRE ORTHOPÉDIQUE! D'origine

50% de réduction. Chinois PLÂTRE ORTHOPÉDIQUE - pour le traitement de la hernie et de la colonne vertébrale! Achetez-le!

Il y a des contre-indications. Vérifiez auprès de votre médecin.

Ostéochondrose peut être surmonté!

Efficace traitement de l'ostéochondrose - thérapie cellulaire! Commandez la crème OsteoMax pour l'ostéochondrose avec 50% de réduction!

Il y a des contre-indications. Vérifiez auprès de votre médecin.

Chaque spécialiste propose aux patients atteints de hernie intervertébrale d'utiliser toutes les options possibles pour un traitement conservateur et, s'ils ne donnent pas le résultat attendu, de passer à un effet plus grave - la chirurgie. Une intervention chirurgicale comporte dans tous les cas un certain risque, mais elle doit être exposée afin de prévenir les conséquences possibles d'une hernie intervertébrale.

La hernie antérolatérale, postérolatérale ou médiale du disque l4 sur 15 n'a un pronostic positif que dans le cas d'un traitement débuté rapidement. Pour les stades avancés de la saillie pathologique, l'apparition de complications conduisant à l'immobilité et à l'invalidité des patients est caractéristique.

Symptômes de troubles dans le département L4 L5

Le symptôme de Lages est l'une des méthodes de diagnostic les plus couramment utilisées pour déterminer si un patient a une hernie discale L4 L5. Le patient est placé sur le canapé et on lui demande de lever la jambe sans la plier au genou. En présence d'une pathologie, le patient ressent une douleur aiguë dans la colonne lombaire. La douleur disparaît immédiatement après que le patient ait plié la jambe étendue dans le genou.

Traitement de la hernie discale L4 L5

Dans la plupart des cas, avant de recommander au patient le traitement chirurgical d'une hernie discale de la L4 L5 intervertébrale, un traitement médicamenteux et une physiothérapie sont prescrits. Dans 95% des cas, cette approche est justifiée et permet de résoudre le problème sans effectuer d'opération. Parfois, même un traitement médicamenteux bien prescrit ne fonctionne pas. Le patient souffre toujours de compression du disque et de pression dans le coccyx, l'évolution de la maladie se caractérisant par de graves syndromes douloureux limitant sa mobilité. Après un examen complémentaire et s’assurant que la chirurgie est nécessaire, un traitement chirurgical est prescrit.

Causes de hernie médiale L4 et L5 et méthodes de traitement

La hernie médiane du disque l4-15 est une maladie dangereuse, car elle provoque des lésions du canal rachidien. Ce type de hernie est souvent diagnostiqué chez les personnes sédentaires. En outre, la maladie provoque une flexion constante de la colonne vertébrale et ses blessures fréquentes.

Que signifie le diagnostic «hernie médiale du disque L4, L5»?

La hernie intervertébrale se forme lorsque le disque spinal est déplacé. Si le décalage survient au milieu de la colonne vertébrale, une hernie médiane (médiane) est diagnostiquée. Souvent, ce processus casse l’anneau fibreux, il se gonfle dans la direction antérieure ou postérieure.

Dans la moitié des cas, des violations se produisent dans les quatrième et cinquième vertèbres, comme indiqué par les chiffres correspondants. La lettre L signifie que ces vertèbres sont situées dans la région lombaire.

En cas de traitement tardif des soins médicaux, la hernie médiane entraîne des conséquences graves.

Les principaux symptômes de la maladie

La hernie médiale du disque l4 l5 a différentes tailles. Au début de la maladie, une légère protrusion apparaît, les douleurs sont faibles, elles partent du bas du dos et se propagent vers le sacrum et sur les flancs des cuisses. Lorsque la hernie se développe, la douleur tombe en dessous du genou.

Les symptômes de la maladie se manifestent généralement comme suit:

  • douleur douloureuse de caractère inconstant dans les reins, avec le temps elle augmente,
  • douleur et engourdissement dans les jambes
  • faiblesse dans l'extension du pied,
  • changement de posture,
  • marbrure de la peau
  • violation de la transpiration.

Tous les symptômes n'apparaissent pas après l'apparition de la hernie, ils se forment au fur et à mesure qu'ils grandissent.

Si, avec une petite hernie discale, le traitement n'est pas commencé, il se développe et se rompt progressivement. Le ligament longitudinal postérieur se rompt habituellement. Pour cette raison, il y a une violation des organes internes, à la suite de laquelle les membres inférieurs peuvent être paralysés.

Traitement médicamenteux

Le plus souvent, la hernie médiane est traitée de manière conservatrice. Les médicaments non stéroïdiens sont prescrits pour réduire l'inflammation, réduire l'enflure au site de protrusion. Aussi avec l'aide de médicaments pour parvenir à la normalisation du métabolisme. Si la douleur est forte et intense, appliquez le blocus.

Pendant plusieurs jours, le patient doit s’allonger. Après un mois de traitement, des massages, une thérapie manuelle, une thérapie par la boue et une gymnastique spéciale sont prescrits.

Prescrire des exercices thérapeutiques physiques devrait être le médecin traitant, en raison de la charge irrégulière semble hernie de contrainte.

L'état devrait se stabiliser après six mois de traitement, généralement chez 90% des patients qui ont demandé de l'aide rapidement.

S'il n'y a pas d'amélioration, la chirurgie est prescrite.

Traitement chirurgical

Une fois la hernie retirée, une partie de la colonne vertébrale endommagée est remplacée par un implant artificiel afin de préserver la structure de la colonne vertébrale.

Pendant le traitement chirurgical, l'effet analgésique se produit le lendemain de l'opération. Mais parfois, une rechute est possible. Il existe également un risque de complications, pour les prévenir, le patient reçoit des antibiotiques.

La hernie médiane du disque l4 l5 est une maladie grave; un traitement frivole de celle-ci conduit à une invalidité. Avec un traitement approprié, une rémission se produit.

Symptômes de la hernie discale l4 l5

Dans les premiers stades de la maladie peut survenir:

  • sensations de douleur de gravité variable,
  • engourdissement des membres
  • déficience motrice (faiblesse de l'extenseur du gros orteil, moins souvent - extenseur du pied).

La douleur commence au niveau du dos ou du fessier, s'étend dans le sacrum et sur toute la longueur de la jambe.

  1. S'ils se propagent déjà sous le genou, cela signifie que le «syndrome radiculaire» s'est développé. La hernie a atteint une taille significative et exerce une pression sur la racine de la colonne vertébrale.
  2. Le plus souvent, il ne s'agit que d'un côté du corps. Sinon, le syndrome de la queue de cheval se développe - une pression est immédiatement exercée sur le faisceau de racines nerveuses.

Un engourdissement du membre est accompagné d'une perte de sensation, de la chair de poule. Les autres symptômes communs incluent:

  • peau sèche
  • transpiration perturbée,
  • membres froids.

La faiblesse du pied extenseur est un signal très lumineux. Essayez de vous tenir sur les talons! Si vous ne remplissez pas cette simple demande, il y a de graves violations.

Méthodes de diagnostic de la maladie

Il est assez difficile d'établir la cause exacte du processus inflammatoire et de la douleur dans la région lombaire sans examen supplémentaire. Afin de réaliser un diagnostic précis, les types de diagnostics suivants sont généralement attribués:

  • Radiographie de la colonne vertébrale,
  • Tomographie
  • IRM
  • Myélographie.

Traitement chirurgical des hernies discales intervertébrales L4 L5

La tâche principale poursuivie au cours de l'opération consiste à réduire la pression exercée sur les terminaisons nerveuses situées à la base du disque endommagé. Afin d'atteindre cet objectif, les types de chirurgie suivants sont effectués:

  1. Microdiscectomie. Une hernie du disque L5 L4 est supprimée, la méthode de traitement la plus traditionnelle, caractérisée par la plus grande efficacité,
  2. Méthodes mini-invasives. Toutes les manipulations sont effectuées à l’aide d’un endoscope et d’une petite incision de 1 à 2 cm.
  3. Implantation et remplacement des vertèbres endommagées.Nécessaire en cas de blessures graves à la colonne vertébrale,
  4. Nucléoplastie. Il est réalisé avec l'aide de l'EOP.

Pronostic de la maladie

Un bon pronostic de la maladie est garanti dans les cas suivants:

  • Diagnostic précoce
  • L’utilisation de traitements complexes associant physiothérapie et médication,
  • Respect strict par le patient de toutes les ordonnances du médecin.

Si toutes ces conditions sont remplies, la probabilité de guérison complète du patient est atteinte dans plus de 90% des cas.

Traitement chirurgical

À la suite d’un traitement chirurgical, l’amélioration est très rapide: les symptômes sont d'abord lissés, puis ils disparaissent complètement. Cette méthode radicale pour la hernie du disque l4 5 est très efficace, car il n’est pas nécessaire de suivre en permanence des cures de soulagement de la douleur. Hélas, il y a des inconvénients. Après la chirurgie, des exacerbations inflammatoires peuvent apparaître. Dans le même temps, il y a une chance d'une nouvelle hernie.

Il existe des légendes sur les lésions médullaires. La moelle épinière n'est pas située dans la région lombaire au niveau des quatrième et cinquième vertèbres. Par conséquent, il est garanti de rester intact.

Retour à la table des matières

Le traitement conservateur comme moyen le plus efficace

Avant de passer sous le couteau du médecin, il est préférable de réfléchir et de suivre un traitement conservateur. C'est parfois si efficace que cela vous permet de réduire au minimum toute douleur. Si vous faites appel à un spécialiste à temps, vous pouvez éliminer les conséquences indésirables. Avec une hernie du disque l4 5, l’objectif principal est l’élimination de la douleur, la création de conditions confortables pour le maintien en paix des quatrième et cinquième vertèbres.

Dans la plupart des cas, le traitement conservateur est très efficace. Après six mois, environ 90% des patients se remettent de procédures régulières.

Au début, le repos au lit joue un rôle important, auquel sont attribués les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si un spasme musculaire est présent, des relaxants sont prescrits pour se détendre.

Après la disparition du syndrome douloureux, le médecin traitant prescrit généralement des massages, des procédures physiques et des exercices thérapeutiques.

Avec leur aide, il est possible de renforcer le corset musculaire et l'appareil ligamentaire, afin d'éviter la survenue d'une rechute. Il est nécessaire d'éviter tout exercice de compression, c'est-à-dire de pincer les racines nerveuses. Il est important de procéder à l’étirement, c’est-à-dire de réduire la pression sur la zone enflammée. Cette procédure doit être effectuée avec beaucoup de soin, sous la surveillance constante du médecin traitant. L'essentiel est d'écouter les conseils du médecin et de suivre de manière responsable toutes ses instructions.

Il est important de penser constamment à votre crête, de veiller à sa sécurité. Il est plus facile d'éviter l'apparition d'un problème, car il est assez difficile de soigner une maladie telle qu'une hernie de la colonne vertébrale. Ne perds pas courage! La conviction en vous-même et en vos capacités est l’essentiel sur le chemin de la guérison.

Comment traiter une hernie?

Une phase négligée de la maladie, une hernie discale non révélée dans le temps, conduit souvent à une hospitalisation urgente.
Dans de rares cas, une intervention chirurgicale est nécessaire. Cependant, dans les premiers stades de l'opération n'est pas obligatoire! Une thérapie compétente dans la plupart des cas vous permet de préserver le patient des manifestations d'une hernie discale.

  1. diagnostic opportun
  2. traitement immédiat.

Contactez le centre du professeur Farhat - vous pourrez y apporter l'assistance nécessaire au plus haut niveau.
Appelez le +7 (495) 777-66-50!