Autres types de hernie

Traitement de la hernie spinale

La hernie spinale est une anomalie congénitale. La survenue d'une pathologie s'explique par le fait que certaines vertèbres ne se fermaient pas au cours du développement prénatal.

La moelle épinière et les membranes sont tombées dans la fente formée.

Données générales

Dans la plupart des cas, une hernie spinale se forme dans les régions lombaires inférieures. Cette condition est considérée comme l'une des pathologies les plus dangereuses. La gravité de la maladie dépend de la taille du tissu nerveux non protégé.

Aujourd'hui, une tumeur pathologique chez un enfant peut être détectée même pendant la grossesse de la mère. La présence d'une hernie peut être déterminée par échographie.

Malheureusement, une hernie vertébrale qui n'est pas détectée à temps peut entraîner une invalidité chez l'adulte. Le patient, incapable de bouger ses jambes, a des problèmes d’hygiène et ne peut se passer d’aide extérieure. Dans certains cas, la pathologie provoque la formation d'une inflammation dans les membranes du cerveau.

Mieloningocele

Le contenu de cette hernie rachidienne sont les «ingrédients» du tissu nerveux. Une hernie spinale se caractérise par des troubles de nature neurologique et s'accompagne de modifications pathologiques du système nerveux central.

Cette forme de hernie spinale est accompagnée des pathologies développementales de la jambe suivantes:

  • arthropathie,
  • luxation
  • pied bot
  • nombre anormal de doigts.

Clivage hernie

Ce type de clivage rachidien est caractérisé par la présence d'un défaut osseux visible. Avec un degré sévère de la maladie, la saillie caractéristique est perceptible et le patient éprouve de graves problèmes pendant l'activité physique.

Une hernie spinale se caractérise par les symptômes suivants:

  1. Mauvaise position des jambes et présence de défauts spécifiques.
  2. Signes d'hydrocéphalie.
  3. Paralysie des jambes (totale ou partielle) suggérant une perte de sensation.
  4. Sensation douloureuse pendant la selle et la miction.
  5. Incontinence de matières fécales et d'urine.

Diagnostics

Si le patient suppose qu'il a une hernie, il devrait consulter un médecin expérimenté dès que possible. Après une étude détaillée et un examen approfondi du patient, le médecin prescrit le passage de:

  1. Myélographie de contraste (assignée à l’évaluation du degré d’atteinte de la moelle épinière).
  2. Thérapie par résonance magnétique.
  3. Tomodensitométrie (permet de déterminer la localisation et le contenu de la hernie).
  4. Transillumination (permet de déterminer le contenu de la hernie).

Après avoir établi un diagnostic précis, un traitement approprié est prescrit.

Traitement adjuvant

Le traitement avec des méthodes auxiliaires implique:

  1. Physiothérapie.
  2. Vitamine thérapie.
  3. Traitement avec des médicaments puissants (nootropes ou neurotrophies).
  4. Physiothérapie (le traitement est effectué à l'aide d'une thérapie magnétique ou laser), ce qui contribue à améliorer la nutrition des jambes (tissus mous).

Malheureusement, le traitement avec les méthodes de traitement adjuvant n’élimine pas complètement cette pathologie dangereuse. Mais avec des soins appropriés, l'état du patient est visiblement plus facile.

La hernie spinale chez le nouveau-né implique le traitement rapide des comorbidités. Cela devrait se produire immédiatement après l'élimination de la hernie.

Réhabilitation

Les patients présentant des symptômes prononcés de parésie des jambes ont besoin d’un long processus de rééducation. Le traitement comprend:

  • massages,
  • gymnastique,
  • séances de physiothérapie.

Il est important de faire attention au développement opportun de la réflexion de l'enfant sur la miction et la défécation.

Prévention

Malheureusement, une hernie provoque souvent des conséquences graves qui ne peuvent être éliminées dans les conditions actuelles. Les chances de survie du bébé sont réduites si la pathologie est étendue.

Grâce à l'échographie, la hernie est clairement visible sur la photo dès la vingtième semaine de gestation. Dans certains cas, les mères suggèrent un avortement.

Selon les spécialistes du domaine médical, il est possible d'éviter la tragédie si, avant la grossesse, sous la surveillance d'un médecin expérimenté, prenez de l'acide folique.

Conclusion

Un pronostic favorable dépend non seulement de la rapidité des mesures prises, mais également de la forme de la pathologie, ainsi que de sa localisation.

Un patient souffrant de spina bifida doit adhérer à un régime alimentaire spécial, qui implique de manger des aliments riches en fibres végétales. Une surveillance médicale permanente est strictement requise.

Moelle épinière: structure

La moelle épinière est une partie du système nerveux central qui s'étend sur toute la longueur de la colonne vertébrale. La moelle épinière est divisée en deux parties - droite et gauche. Il n'a que trois coquilles:

Les deux derniers obus sont reliés par un espace à moitié vide. Il contient du liquide céphalo-rachidien.

À l'intérieur, il y a une matière grise. C'est une collection de neurones. Il comporte également trois projections - sinon, elles s'appellent des cornes.

Tableau numéro 1. Les saillies et leurs caractéristiques

Les chemins conducteurs sont formés de faisceaux de nerfs sur toute leur longueur. Il existe trois types de chemins:

  • court
  • vers le bas (responsable de la sensibilité),
  • ascendant (responsable du mouvement).

Qu'est-ce qu'une hernie spinale?

Hernie spinale - une maladie qui se manifeste à tout âge. C'est le résultat d'un défaut dans le canal rachidien. Un défaut entraîne la libération de liquide céphalo-rachidien et la protrusion de la moelle épinière. Cela provoque des perturbations dans son fonctionnement. En outre, il empêche les vertèbres de se connecter.

En règle générale, la maladie apparaît le plus souvent dans le bas du dos.

Grâce à la technologie médicale moderne, une telle maladie est présente même avant la naissance d'un enfant. Il apparaît chez l’un des 30 000 nouveau-nés, ce qui suggère en général un faible taux d’incidence.

Le traitement de la hernie spinale chez les enfants est beaucoup plus facile que chez les adultes, car leur corps ne fait que se développer. Cependant, il convient de noter que seul un petit nombre de personnes est capable de se remettre complètement de la disparition de la hernie. Le reste sous une forme ou une autre conservera un «écho» sous la forme de défauts et de problèmes de nature secondaire.

Causes de la hernie spinale

Les causes de la hernie spinale chez un enfant ne sont pas bien comprises. Par conséquent, nous ne pouvons que supposer exactement quel facteur a causé son apparition.

La théorie qui a le plus grand soutien est qu'une hernie rachidienne apparaît en raison d'anomalies dans le développement de la colonne vertébrale et de la moelle épinière. Cette anomalie se développe à son tour par manque de vitamines. Des quantités adéquates d'acide folique affectent le bon développement intra-utérin.

Si nous parlons de hernie spinale chez un adulte, cela semble dû aux facteurs suivants:

  • porter une charge trop lourde
  • pose incorrecte lors du transport de charges,
  • mouvements anormaux associés à la levée de poids
  • chutes
  • collision
  • coups

Ces raisons expliquent pourquoi les personnes âgées de 25 à 45 ans sont les plus touchées par ce problème. En effet, les jeunes se soucient peu de leur santé et ne contrôlent pas leurs efforts dans diverses activités. Pour cette raison, il leur est plus facile de se faire du mal.

Que faut-il noter d'autre - la maladie ne survient pas immédiatement, mais au fil du temps. Cela complique le traitement en raison de l'incapacité de le détecter rapidement.

Les symptômes de la hernie spinale varient en fonction de son emplacement.

Les symptômes communs sont les suivants:

  • altération de la sensibilité dans les membres,
  • problèmes de vision
  • difficulté à uriner et à uriner.

Il convient de noter que l'hydrocéphalie peut se produire chez les nouveau-nés.

Important à savoir! L'hydrocéphalie (également appelée hydropisie du cerveau) est une maladie consistant en une accumulation de liquide céphalo-rachidien dans le crâne et entraînant une altération du développement du cerveau.

En présence d'une hernie dans le bas du dos, les manifestations suivantes se produisent:

  • sensation de brûlure, engourdissement ou fourmillements dans la fesse ou dans les deux jambes,
  • douleur intense et aiguë à l'aine et à l'abdomen,
  • douleur en mouvement
  • augmentation de la douleur en position assise, en se baissant, en toussant et en éternuant,
  • faiblesse
  • transpiration
  • gonflement.

Si la hernie est dans la région cervicale, les symptômes suivants se manifestent:

  • douleur dans les mains, s'étendant jusqu'aux doigts,
  • un changement brutal de la pression artérielle,
  • difficulté à dormir
  • incapacité à se concentrer,
  • faiblesse générale.

Dans la poitrine, une hernie spinale apparaît comme:

  • difficulté à expirer
  • inconfort entre les omoplates,
  • douleur autour du cœur due à des mouvements brusques ou des virages,
  • engourdissement des épaules et des bras.

Des complications

Lors d'une hernie spinale, la moelle épinière externe appuie constamment sur les vertèbres et les nerfs. Cela peut provoquer une douleur, un engourdissement de certaines parties du corps ou un dysfonctionnement d'organes associé au nerf transmis.

En conséquence, la hernie vertébrale entraîne les complications suivantes:

  • paralysie
  • problèmes de selles et de miction,
  • inflammation du cerveau.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement d'une tumeur (cancer) de la moelle épinière, ainsi que sur les symptômes, la classification et le diagnostic, vous pouvez lire un article à ce sujet sur notre portail.

Traitement de la hernie spinale

La hernie spinale a ses propres caractéristiques qui doivent être prises en compte lors du choix d'un traitement.

Tout d’abord, vous devez faire attention aux méthodes de traitement non chirurgicales.

  1. L'acupuncture (également appelée acupuncture).
  2. Vitamine thérapie - prendre des vitamines A, B, C, E.
  3. Prendre des médicaments visant à améliorer la conductivité du tissu nerveux (médicaments nootropes).
  4. Traitement avec des banques de vide.
  5. Massage thérapeutique.
  6. Thérapie au laser et / ou thérapie magnétique - pour améliorer l'état des tissus mous.
  7. Exercice thérapeutique.
  8. Hippothérapie

Acupuncture

L'acupuncture est une méthode de traitement basée sur l'utilisation d'aiguilles dans certaines parties du corps humain. Il fait partie intégrante du système de santé chinois, créé il y a au moins 2 500 ans.

La théorie générale de l'acupuncture est basée sur l'hypothèse qu'il existe toutes sortes de courants de flux d'énergie Qi dans le corps qui sont responsables de la santé. On croit que les violations de ce flux causent des maladies.

L'acupuncture rétablit ce flux et élimine diverses perturbations dans le fonctionnement du corps. Pour ce faire, on pénètre dans la peau à l’aide d’aiguilles métalliques fines et solides, manipulées manuellement ou par stimulation électrique.

Si vous voulez en savoir plus sur la façon de traiter une hernie avec acupuncture, ainsi que sur la description, la préparation et l'efficacité du traitement, vous pouvez lire un article à ce sujet sur notre portail.

La pratique de l'acupuncture pour le traitement des douleurs identifiées était rare en Europe jusqu'au XXe siècle. Depuis lors, cette région a acquis une grande popularité en Occident et dans notre pays.

Thérapie de vitamine

La thérapie par vitamines est une méthode de traitement basée sur l'administration par voie intraveineuse ou orale de vitamines, de minéraux et d'autres nutriments au patient. Ce n'est pas nouveau - cette méthode est devenue populaire depuis les années 1930. On sait que les vitamines, les minéraux et d’autres nutriments sont nécessaires à la santé, mais les obtenir intégralement à partir des aliments n’est pas toujours réaliste. La durée du traitement avec cette thérapie varie considérablement et dépend de la maladie et de la tolérance individuelle aux vitamines.

Traitement de la toxicomanie

Cette méthode de traitement repose sur l’utilisation de médicaments afin d’améliorer la santé et d’éliminer les causes premières de la maladie.

La hernie spinale souffre principalement de l'apport sanguin aux organes (y compris le cerveau). Le fait est que cette maladie provoque un spasme des artères vertébrales, qui jouent un rôle important dans la circulation sanguine.

Le patient commence à souffrir de douleurs, de vertiges, de nausées, de faiblesses et d’autres symptômes d’une hernie. Par conséquent, le traitement de la hernie spinale consiste à prendre des médicaments nootropes destinés à améliorer la circulation sanguine et à stimuler le métabolisme dans le cerveau.

Ces médicaments comprennent:

  • "Vinpocetine" - correcteur d'épreuves médicinales, qui restaure le fonctionnement normal du cerveau. Il dilate les vaisseaux sanguins, augmente la quantité d'oxygène pénétrant dans le sang et protège la structure des nerfs. En outre, il améliore grandement l'apport sanguin au cerveau,
  • "Piracetam" - un médicament qui stabilise le flux sanguin et accélère les processus métaboliques dans le cerveau,
  • Cortexin

Traitement sous vide

La thérapie par le vide est une méthode alternative de traitement des maladies, dans laquelle le processus de «succion» créé par les banques avec des ventouses situées sur le corps humain est utilisé. Cette thérapie aide à se débarrasser des maux de tête, de l’arthrite, des rhumatismes, de la fibromyalgie, de la fatigue et des problèmes d’appareil locomoteur. La thérapie par le vide favorise l’auto-guérison, la régénération capillaire, l’augmentation du flux sanguin vers la zone à problèmes, le maintien de l’homéostasie et la suppression de l’inflammation et des toxines.

Pendant cette procédure, les banques avec des ventouses sont placées sur le corps et laissées en place pendant plusieurs minutes. Le vide qui en résulte soulève la peau et resserre les tissus mous inférieurs.

Massothérapie

Le massage thérapeutique est une technique basée sur l'utilisation de complexes spéciaux de mouvements de la main qui ont un effet bénéfique sur la santé et le bien-être du patient.

Avec une hernie vertébrale, le massage améliore la circulation sanguine dans les zones du corps touchées - la colonne vertébrale, les jambes, les bras et le bas du dos.

Est important! Le massage est effectué uniquement par un spécialiste, dans la mesure où la plupart des mouvements risquent de nuire à la santé humaine en endommageant le squelette affaibli.

Thérapie laser et magnétothérapie

La thérapie au laser est une méthode de traitement qui utilise un faisceau de lumière focalisé. Contrairement à la plupart des sources de lumière, la lumière laser est réglée sur une longueur d'onde spécifique. Cela permet d'utiliser des rayons puissants. La lumière laser est si intense qu'elle est même utilisée pour former des diamants ou pour couper de l'acier.

En médecine, les lasers aident les chirurgiens à effectuer des actions avec une grande précision dans une petite zone. Avec la thérapie au laser, la douleur, le gonflement et les cicatrices sont moins importants qu'avec la chirurgie traditionnelle. Cependant, la thérapie au laser est une procédure coûteuse et nécessite un traitement répété pour consolider l'effet.

La thérapie au laser alternative favorise la thérapie magnétique. Cette technique est basée sur l'utilisation d'aimants dans des parties spécifiques du corps humain pour soulager la douleur ou la pathologie. Le champ est créé par un couple biomagnétique, c'est-à-dire par l'interaction d'aimants positifs et négatifs. Ce champ améliore l'indice de pH du corps et élimine les effets négatifs des maladies.

La thérapie magnétique est également utilisée pour soulager la douleur dans les articulations et les os.

Physiothérapie

La thérapie physique est une méthode de traitement qui consiste à effectuer divers exercices afin de renforcer les muscles et d'améliorer l'état du système musculo-squelettique.

Les exercices au début doivent être effectués sous la surveillance d'un médecin. Il convient de noter séparément sur la barre horizontale - les médecins recommandent fortement cette méthode pour un traitement non chirurgical. Cet exercice soulage la douleur et rend la souplesse de la colonne vertébrale.

Dans la hernie spinale, les exercices ne sont effectués que dans la position couchée. Mouvement - lent et économe. L'amplitude ou la durée des séances peut être réduite si le patient ne se sent pas bien. En moyenne, il est recommandé de s’engager une demi-heure par jour.

Vous trouverez ci-dessous quelques exercices qui vous aideront à améliorer votre santé.

  1. Il est nécessaire de plier les bras dans les coudes et de les placer dans la région de la poitrine. Pliez la cage thoracique pour qu’elle ressemble à un demi-pont et verrouillez-la brièvement. Puis alignez le coffre et prenez la position de départ. Faites tout ce dont vous avez besoin pour vous détendre. Le nombre optimal de fois est huit.
  2. Redressez les jambes. Étendez vos bras et placez-les sur le sol le long du corps. Resserrant les muscles du dos, essayez de soulever le bassin, le privant de soutien sous forme de sexe. Dans ce cas, les paumes et les épaules sont étroitement appuyés sur le sol. Puis attardez-vous brièvement dans cette position. Après - abaissez le bassin. Vous devez répéter cet exercice quatre fois.

Hippothérapie

L'hippothérapie est un type de physiothérapie dans lequel l'équitation est utilisée pour développer et améliorer le fonctionnement du corps aux niveaux neurologique et physique. L'hippothérapie repose sur une théorie selon laquelle le développement humain est amélioré au moment où une personne reproduit le rythme, le rythme, la démarche et la fréquence des mouvements du cheval.

Cette technique est considérée comme non standard, car elle est en contact direct avec l'animal. Néanmoins, de nombreuses études ont montré que cette technique aide les personnes à renforcer leurs muscles du dos et leur circulation sanguine.

Si les techniques non chirurgicales n'ont aucun effet, alors une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever une hernie spinale. Pour ce faire, procédez comme suit:

  • le sac herniaire et son contenu sont évalués,
  • les tissus morts sont retrouvés et enlevés,
  • le défaut du canal rachidien, qui a conduit à l'apparition du problème.

En règle générale, la chirurgie se fait avec une hernie chez un adulte.

La chirurgie donne un effet positif, mais entraîne également certaines complications. Ils sont comme suit:

  • après la chirurgie, la suture peut fuir
  • forte probabilité de saignement et d'infection,
  • problèmes de bon fonctionnement des terminaisons nerveuses,
  • rechute possible.

En résumé

La hernie spinale est une maladie extrêmement grave qui peut se manifester à la fois chez l’enfant et chez l’adulte. Il a de nombreuses causes et symptômes, ce qui crée des obstacles pour déterminer la source du problème.

En général, un pronostic positif dépend du degré de développement de la hernie, de son emplacement et de la durée du traitement.

Une personne souffrant d'une hernie vertébrale devrait complètement changer ses habitudes et reconsidérer son mode de vie. Si vous faites assez d'efforts, il est possible de guérir de cette maladie.

Quelle est la gravité de cette maladie?

Aujourd'hui, une hernie spinale est diagnostiquée dans la période prénatale, ce qui permet de prendre des mesures préventives déjà avant la naissance de l'enfant. Presque toujours, le spina bifida est une indication d'interrompre une grossesse, car une hernie vertébrale chez le nouveau-né est considérée comme un défaut de développement très grave. Mais si la femme décide toujours de donner naissance, un traitement radical est ensuite prescrit à l'enfant pour prévenir l'apparition d'une invalidité grave.

La hernie spinale chez l'adulte s'accompagne également d'une invalidité grave, car elle ne permet pas le mouvement des membres inférieurs et conduit à une incontinence d'urine et de selles. L'homme sans aide ne peut tout simplement pas exister.

Que peut causer une hernie?

Les causes du spina bifida ne sont pas encore bien comprises. Pendant le développement du fœtus, le fœtus peut être affecté par divers facteurs: chimiques, biologiques, physiques. La plupart des scientifiques ont convenu que le manque de vitamines dans le corps de la mère, en particulier l'acide folique, pouvait entraîner l'apparition d'une hernie spinale.

Le spina bifida est une anomalie congénitale, mais de par sa nature, il n'est pas considéré comme génétique. Cependant, si un enfant présentant une telle anomalie était déjà conçu, le risque d'apparition d'une grossesse est grand.

Pour prévenir la conception du prochain enfant avec une fracture de la colonne vertébrale, la femme doit suivre une formation préliminaire avant le début de sa grossesse et consommer un complexe contenant tous les minéraux et vitamines nécessaires.

Chez un adulte, une hernie vertébrale survient à la suite d'une chute de taille, d'une musculation, à la suite d'une collision ou d'un impact.

Types de hernie spinale

Cette pathologie est des types suivants:

  • Caché, caractérisé par une forme légère et une violation de la structure d'une seule vertèbre. La plupart des personnes atteintes de ce type de hernie ne présentent aucun symptôme. Seule une légère dépression apparaît dans la région touchée.
  • Hernial, dans lequel il y a un grave défaut osseux. La pathologie a une manifestation externe, qui est exprimée dans la saillie de la hernie avec la moelle épinière, les membranes et le liquide céphalo-rachidien. Le plus souvent, les racines nerveuses et les troncs ne sont pas affectés et continuent à fonctionner normalement. Dans les cas plus graves du sac herniaire, il peut y avoir atteinte de la moelle épinière avec des coquillages, des troncs et des racines nerveuses. Dans ce cas, la pathologie est accompagnée de graves violations de l'activité motrice et de la sensibilité.

Symptômes de pathologie chez le nouveau-né

Hernie spinale congénitale se manifeste comme suit:

  • paralysie des jambes,
  • altération de la motilité intestinale,
  • perte de sensibilité au-dessous du site de la hernie,
  • dysfonctionnement de la vessie, des reins et du rectum.

Un autre signe qui caractérise la hernie spinale chez les enfants est la très grande taille du crâne causée par l'hydropisie du cerveau (hydrocéphalie), c'est-à-dire par l'accumulation de liquide dans les ventricules cérébraux. Contribue à cette violation de la circulation du liquide céphalo-rachidien, provoquée par une hernie spinale.

L'hydrocéphalie conduit souvent à des convulsions, à un retard de développement, à l'épilepsie, à des troubles névrotiques, à de graves maux de tête, à un strabisme, à une mauvaise vision, à l'enroulement des pupilles et à la faiblesse des membres. La mort est causée par une très forte pression de fluide sur le cerveau.

Symptômes de la maladie chez l'adulte

Une hernie spinale chez un adulte se caractérise par les symptômes suivants:

  • Engourdissement de la peau du pied, de la cuisse ou de la jambe, sensation de fuite ou de picotement.
  • Douleur en se baissant.
  • La difficulté de contrôler le travail des muscles du pied, de la cuisse et de la partie inférieure de la jambe.
  • Douleur intense dans la colonne lombaire, s'étendant aux jambes, à l'abdomen et à l'aine.
  • Transpiration excessive.

Comment diagnostique-t-on la pathologie?

Le diagnostic d'une hernie commence par la collecte des antécédents médicaux: l'âge de l'apparition de la faiblesse des membres inférieurs et de l'amincissement des muscles de la jambe ainsi que des moments où il est devenu très difficile de bouger est déterminé.

Le patient doit s'adresser à un neurologue qui évalue la force de l'activité motrice des membres inférieurs, vérifie le degré de réduction du tonus musculaire des jambes et examine également la colonne vertébrale pour révéler la protrusion externe de la hernie.

Le diagnostic de la hernie comprend:

  • La transillumination, utilisée pour évaluer le contenu du sac hernial.
  • Myélographie de contraste. Dans ce cas, on estime à quel point la moelle épinière est endommagée en lui injectant un agent de contraste par voie intraveineuse, qui commence à s'accumuler dans la zone de la hernie.
  • La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique sont utilisés dans la colonne vertébrale pour étudier la moelle épinière. Les données obtenues nous permettent d'identifier la zone pathologique dans la structure des canaux vertébraux et le lieu où se situe la hernie et son contenu.

La consultation avec un chirurgien et la génétique est également requise.

La détection d'anomalie chez le fœtus au cours du développement fœtal est réalisée comme suit:

  • avec une échographie prévue pendant la grossesse,
  • la réalisation d'analyses sanguines du contenu en alpha-foetoprotéine par une femme pendant la période de portage,
  • étude du liquide amniotique en perçant les membranes.

La décision d'interrompre une grossesse ou non est prise par une consultation de médecins, en fonction de la gravité de la pathologie et du désir de la femme elle-même.

Traitement conservateur des anomalies vertébrales

La hernie rachidienne est une affection très grave. Par conséquent, toute méthode traditionnelle de traitement, la visite des saunas et des bains, l’utilisation d’alcool, les compresses chaudes, ainsi que les bains chauds aux herbes médicinales sont strictement interdites. Tout cela peut considérablement aggraver l’état du patient.

Le traitement de la hernie spinale n’est pratiqué que de manière radicale - élimination de la pathologie. Un traitement conservateur est nécessaire pour prévenir la progression de l'anomalie. Pour ce faire, utilisez des neurotrophies et des nootropes, qui normalisent le travail des tissus nerveux. Assurez-vous de prendre les vitamines A, B, C et E, qui contribuent à l’amélioration des processus métaboliques dans les zones de la moelle épinière touchées par la maladie.

La physiothérapie (laser, aimant) est également recommandée pour aider à rétablir l'activité motrice. Avec l'aide de la thérapie physique dans les zones touchées, les connexions neuromusculaires sont rétablies. Grâce à la nutrition, la fonction intestinale est normalisée. Assurez-vous d'inclure dans le régime plus de fibres grossières (céréales, légumes).

Ablation chirurgicale de la hernie spinale

De nombreux patients ont peur de l'opération, mais dans la plupart des cas, c'est cette méthode de traitement qui permet de se débarrasser de la hernie, jusqu'à ce que les centres nerveux soient affectés. Une intervention chirurgicale est absolument nécessaire en cas de douleurs insupportables, si les excréments et l'urine sont incontinents, si la personne commence à bouger avec difficulté et que seuls les antidouleurs le sauvent.

La chirurgie (ablation chirurgicale de la hernie spinale) consiste à reconstruire le défaut de la colonne vertébrale en fermant l’ouverture du tissu osseux. Si le sac hernial contient des tissus non viables, ils sont retirés et des structures saines de la moelle épinière sont placées dans le canal rachidien. Dans la plupart des cas, la maladie est accompagnée d'une hydrocéphalie qui, après un certain temps, contribue à des modifications irréversibles du cerveau. Pour éviter l'effet néfaste d'une forte pression intracrânienne, un shunt est formé, ce qui est nécessaire pour drainer le LCR dans le canal lymphatique thoracique.

Hernie spinale - les principaux symptômes:

  • Lombalgie
  • Engourdissement des jambes
  • Crampes
  • Troubles circulatoires
  • Atrophie musculaire
  • Déficience auditive
  • Incontinence urinaire
  • Retard mental
  • Incontinence fécale
  • Fluctuations de la pression artérielle
  • Violation de la sensibilité à la douleur
  • Vision floue
  • Insuffisance respiratoire
  • Mobilité des membres avec facultés affaiblies
  • Perturbation cardiaque
  • Paralysie des membres
  • Mobilité de la colonne vertébrale dans la colonne cervicale
  • Saillie dans la colonne vertébrale
  • Troubles neurologiques
  • Abaissement des réflexes

La hernie rachidienne est un processus pathologique grave, souvent d'origine innée, qui se produit lorsque la paroi postérieure du canal rachidien ne s'ouvre pas. Le défaut résultant est la libération de la dure-mère, du liquide céphalo-rachidien, des racines nerveuses et des lésions cérébrales.

Le complexe des anomalies physiologiques et fonctionnelles de la hernie spinale est combiné par le terme myélodysplasie.

La fréquence de détection de la maladie chez le nouveau-né est de 1 enfant sur 1 000 à 3 000 nouveau-nés; la pathologie peut être associée à d'autres anomalies du développement.

Il est diagnostiqué lors d'une échographie du fœtus ou d'une hernie spinale déjà chez le nouveau-né. Il est détecté par un examen physique et un diagnostic instrumental. Le traitement est opérable seulement. Pendant la période de rééducation, la physiothérapie avec gymnastique est prescrite pour rétablir l'activité des récepteurs nerveux.

Cette pathologie a une liste assez étendue de causes, selon le moment de la détection et la nature de l'acquisition, chez un adulte ou un enfant, un trouble du développement congénital ou une conséquence de complications d'une ostéochondrose, une lésion.

La hernie spinale chez l'adulte a les causes suivantes:

  • blessures à la colonne vertébrale
  • le résultat de la chirurgie de la colonne vertébrale,
  • prédisposition génétique
  • forte contrainte physique,
  • en surpoids,
  • mode de vie sédentaire
  • maladies de la colonne vertébrale.

Dans la colonne vertébrale humaine, les éléments osseux solides sont remplacés par du cartilage, ce qui le rend flexible et mobile. Les disques intervertébraux assurent la ductilité et l’amortissement et, sous l’influence de facteurs indésirables, sont les plus vulnérables.

La hernie spinale congénitale a les causes suivantes:

  • manque de nutriments dans le processus de formation du fœtus,
  • l'effet des toxines sur le corps
  • prendre des drogues pendant la grossesse,
  • maladies infectieuses graves chez une femme enceinte.

La pathologie se développe en raison d'une malformation dans le processus de formation du tube neural dans l'embryon, qui forme le canal rachidien et la moelle épinière. À partir de la période au cours de laquelle l'embryon a été exposé à des facteurs indésirables, dépendra de la gravité de la pathologie telle que la hernie spinale congénitale.

Classification

Selon la cause du patient et son âge, la hernie cérébro-spinale peut être classée en fonction du degré de circulation, de l'emplacement et du type.

La hernie spinale congénitale peut être située dans n’importe quelle partie de la colonne vertébrale:

  • dans le cervical, processus pathologique assez rare, lorsqu'un défaut est détecté dans la partie supérieure de la moelle épinière responsable des cordes vocales et de la fonction musculaire du visage et du cou, la formation perturbe l'activité physique, affecte négativement le système respiratoire et la capacité de succion de l'enfant,
  • dans la poitrine - affecte négativement le fonctionnement des muscles du visage, du larynx, du système cardiovasculaire, du foie, de l'estomac, des intestins, de la rate sont impliqués dans le processus pathologique,
  • dans la région lombaire - cela se produit fréquemment, la fonction motrice des jambes est affectée, des modifications du tractus gastro-intestinal sont observées; chez l'adulte, cela cause des problèmes avec le système génito-urinaire.

Selon le type de spina bifida, la hernie spinale chez l’enfant peut revêtir deux formes:

  • forme latente, quand il n'y a pas de saillie extérieure, sans déviation symptomatique avec une légère dépression dans la zone touchée de la colonne vertébrale,
  • hernie - forme ouverte avec saillie, déficience motrice et fonctionnelle.

Selon le degré de croissance externe, cette pathologie est divisée en les types suivants:

  • méningocèle - se réfère à la forme bénigne de la maladie, la colonne vertébrale se déforme après la pénétration de la moelle épinière, dans ce cas, le cerveau ne change pas, sa structure et sa fonction à l'état normal, les symptômes ne sont pratiquement pas observés,
  • méningomyélocèle - la substance de la colonne vertébrale quitte la moelle épinière de l’enfant sans endommager le tube neural; des modifications de la névralgie sont notées,
  • méningoradiculocèle - est une forme grave, la moelle épinière, le tissu nerveux avec tube neural inchangé pénètre dans la zone défectueuse,
  • myelotsysotsele - le degré le plus grave de dommage à la structure de la moelle épinière sans possibilité de guérison, le pronostic thérapeutique est négatif,
  • rachishisis - la coquille de la moelle épinière se fend, il n’ya pas de peau sur la hernie; pour un bébé, une telle forme met extrêmement la vie en danger.

Très rarement, la protrusion survient avec une tumeur semblable à une tumeur, de nature bénigne, mais non traitée, elle se transforme en une tumeur maligne et conduit à la mort.

Chez l'adulte, une hernie est causée par une blessure ou un stress grave: dans de tels cas, le diagnostic de méningocèle ou de méningomyélocèle est le plus fréquent. Le patient a un besoin urgent d'assistance et de chirurgie.

Symptomatologie

Le processus pathologique de la hernie peut avoir un caractère caché de développement et se manifeste déjà chez un adulte en raison de facteurs défavorables (pour une blessure, une levée de poids). Les principaux symptômes sont une douleur lombaire, un engourdissement des jambes, une perte temporaire de mouvement.

En général, une hernie spinale présente les symptômes suivants:

  • saillie arrondie dans la colonne vertébrale,
  • la sensibilité à la douleur est altérée,
  • diminution de l'activité motrice des membres,
  • manque ou diminution des réflexes,
  • crises convulsives
  • paralysie des membres supérieurs ou inférieurs,
  • la circulation sanguine est perturbée,
  • dysfonctionnement du système respiratoire et du cœur,
  • troubles neurologiques
  • retard mental
  • incontinence d'urine et de matières fécales.

En parallèle, des affections cutanées, des pathologies des organes pelviens, une pneumonie peuvent survenir.

La hernie vertébrale chez le nouveau-né pose des problèmes de thermorégulation, d’atrophie musculaire, de plaies de lit et d’ulcères trophiques.

Le type le plus grave est une hernie de la région cervicale, qui peut conduire à une invalidité, provoque des pics de pression, altère la mobilité du cou, provoque une déficience visuelle, auditive. Chez l'adulte, on note l'insomnie, les vomissements, les nausées, les acouphènes, les engourdissements, les maux de tête et l'hypertension.

Complications possibles

La hernie spinale est une maladie très grave qui entraîne les conséquences graves suivantes:

  • infection due à la rupture du sac herniaire,
  • perte d'activité motrice, paralysie,
  • infertilité
  • problèmes de vidange (incontinence d'urine et de matières fécales),
  • le cerveau avec une hernie de la colonne cervicale fonctionne plus mal,
  • handicap
  • la mort

L'élimination rapide de la maladie est toujours à la limite du risque, car les terminaisons nerveuses peuvent être touchées, ce qui peut entraîner une invalidité, et le non-respect des recommandations médicales contribue à la rechute de la maladie.

Les causes

L'étiologie du spina bifida n'a pas été bien étudiée et les causes spécifiques de l'apparition de cette maladie ne sont pas déterminées. Le développement fœtal du fœtus est affecté par de nombreux facteurs biologiques, chimiques et physiques. Selon la plupart des scientifiques, le développement le plus prédisposant à la hernie rachidienne est une carence en vitamines dans l'organisme maternel, en particulier en acide folique.

Bien que le spina bifida soit de nature congénitale, il n’est pas de nature génétique, mais si une femme a un bébé présentant une telle pathologie, les risques de sa survenue lors de la prochaine grossesse sont énormes.

Afin de prévenir la conception du prochain enfant atteint de cette pathologie, il est nécessaire de subir une préparation préliminaire à la grossesse en utilisant tout le complexe de vitamines et de minéraux.

Types de maladie

Le spina bifida est des types suivants:

  1. Caché - un type de pathologie légère, qui représente une violation de la structure d'une seule vertèbre. Presque toutes les personnes atteintes du même type de hernie ne présentent aucun symptôme, il n’ya qu’une légère dépression au niveau de la colonne vertébrale touchée,
  2. Hernie - ce type de maladie s'accompagne d'une grave anomalie osseuse. On peut noter la présence d’un signe externe de pathologie, qui se traduit par une saillie herniaire dont le contenu est la moelle épinière avec ses coquilles et son liquide céphalo-rachidien. En règle générale, les troncs et les racines nerveuses ne sont pas endommagés et fonctionnent normalement. Dans les cas graves de la maladie, la moelle épinière avec les troncs, les membranes et les racines nerveuses pénètre dans le sac hernial. Ce degré de pathologie est accompagné de troubles sensoriels et moteurs graves.

Symptômes de la hernie vertébrale

  • Education volumétrique de forme ronde ou oblongue au niveau de l'épine dorsale:
    • la peau au-dessus peut être de couleur rougeâtre ou bleuâtre, parfois amincie, brillante,
    • souvent, la peau recouvrant cette formation (hernie) est recouverte de poils foncés.
  • Faiblesse des jambes (moins souvent aux mains - avec localisation de la hernie dans la moelle épinière cervicale), jusqu’à l’immobilité totale des membres.
  • La formation de contractures de flexion (raideur irréversible des articulations) dans les articulations des extrémités est également due à l'immobilité prolongée des articulations comme si elles «s'ossifiaient».
  • Amincissement des muscles des membres (atrophie).
  • Signes de troubles de l'alimentation des membres:
    • diminution de la température cutanée des membres,
    • gonflement des tissus mous
    • ulcération de la peau (défauts mineurs de la peau).
  • Incontinence d'urine et de fèces.
  • Selon la localisation de la hernie, on distingue les formes de hernie spinale suivantes:
    • hernie spinale de la colonne cervicale,
    • hernie spinale de la colonne thoracique,
    • hernie spinale de la colonne lombo-sacrée (survient le plus souvent).
  • Selon la structure de la hernie, on distingue les principales formes suivantes:
    • la substance de la moelle épinière et sa coquille pénètrent dans le défaut du canal rachidien (on parle de méningomyélocèle),
    • seules les membranes de la moelle épinière pénètrent dans le défaut du canal rachidien (on parle de méningocèle),
    • la composition de la hernie comprend les racines de la moelle épinière, dont certaines sont épissées avec la paroi interne du sac herniaire. La moelle épinière se trouve à sa place (on l’appelle méningoradiculocèle),
    • la composition de la hernie comprend les membranes de la moelle épinière et le tissu aminci de la moelle épinière, étiré de l'intérieur par le liquide céphalo-rachidien (le liquide céphalo-rachidien, qui joue un rôle dans l'alimentation du système nerveux). Ceci s'appelle myelotsisotsele,
    • spinabifidaocculta (en traduction - spina bifida latent) - il existe des conditions préalables congénitales pour le développement de la saillie herniaire sous la forme d'une anomalie du canal rachidien (arcades ou corps vertébraux), mais il n'y a pas de saillie herniaire en tant que telle
    • compliquéforme - caractérisé par une combinaison d'une des formes ci-dessus de hernie spinale avec des tumeurs bénignes (lipomes, fibromes), qui sont fixées aux membranes, à la moelle épinière ou à ses racines.
  • Les causes exactes du développement de la hernie spinale sont inconnues.
  • On suppose que leur formation est associée à un développement anormal de la colonne vertébrale et de la colonne vertébrale. La probabilité de développer cette anomalie augmente avec un manque de vitamines (en particulier d'acide folique).

Un neurologue aidera au traitement de la maladie.

Types d'éducation pathologique

La hernie spinale peut se former dans n’importe quelle partie de la colonne vertébrale. Certains types de la maladie se présentent sous une forme bénigne, ils se caractérisent par de petites violations et un minimum d’effets secondaires avec des symptômes légers. D'autres, au contraire, entraînent des conséquences graves, un handicap et une perturbation de la vie normale d'un enfant ou d'un adulte. Localisation de la hernie spinale, en fonction du domaine d’éducation:

  • Région cervicale. La forme la plus rare de la maladie se manifeste par une tumeur au haut du dos. Elle manifeste des pathologies dans le fonctionnement de divers muscles du visage et du cou, y compris la gorge: les cordes vocales souffrent. Peut affecter le coeur et le système respiratoire.
  • Service thoracique. Comme pour la forme cervicale, il provoque des anomalies des muscles faciaux, du larynx, du cœur et du système respiratoire. Il peut également affecter le travail du tube digestif, notamment du foie et de la rate.
  • Colonne lombaire. La pathologie est accompagnée d'une violation des capacités motrices, du tractus gastro-intestinal, du système urinaire.

Outre la classification par lieu d'origine, une hernie rachidienne de gravité variable est isolée. La forme la plus douce est la méningocèle, dans laquelle seule la membrane cérébrale passe dans l’espace situé entre les vertèbres, mais elle conserve elle-même sa position normale.

La deuxième forme de gravité est la méningomyélocèle, dans laquelle une substance de la colonne vertébrale s'étend au-delà de la moelle épinière. Le tube neural est conservé dans son état normal, mais des problèmes neurologiques sont déjà observés chez un enfant ou un adulte.

La troisième, une des formes les plus graves de hernie cérébro-spinale, est la méningoradiculocèle, dans laquelle le nouveau-né a une sortie de l'espace ouvert non seulement du cerveau et de son enveloppe, mais aussi des racines nerveuses et des nerfs eux-mêmes. Cependant, l'intégrité du tube est toujours maintenue.

Toute affection du nouveau-né, même s'il s'agit du premier stade d'une hernie, peut être accompagnée d'une tumeur à la colonne vertébrale. La nouvelle croissance peut être à la fois bénigne et maligne. Cela complique grandement le traitement et la chirurgie, mais en l’absence de chirurgie, le risque de réincarnation de la tumeur et de sa croissance ultérieure est élevé.

Hernie acquise chez l'adulte

Bien que la hernie vertébrale chez le nouveau-né se produise plusieurs fois plus souvent, elle s'accompagne également chez l'adulte de symptômes sévères et d'un traitement difficile. Et les raisons de cet état sont nombreuses:

  • absence de traitement adéquat de l'ostéochondrose,
  • lésion médullaire grave,
  • excès de poids important
  • traînant constant,
  • postures de travail inconfortables
  • mouvements brusques et torsion de la colonne vertébrale,
  • passion pour les sports motorisés.

Manifestation clinique de la maladie

Il arrive qu'une hernie spinale qui survient sous une forme bénigne chez un nouveau-né n'apparaisse pas avant un certain âge. Les premiers symptômes surviennent lors d'efforts physiques intenses. Parfois, la maladie est détectée lors du diagnostic de maux de dos. L'exception est lorsque le sac spinal est formé immédiatement après la naissance et qu'il est visible à l'œil nu. Si le traitement n'est pas suivi, les symptômes neurologiques augmenteront au cours des premières années de la vie.

Parmi les manifestations cliniques de la hernie de la moelle épinière figurent les suivantes:

  • formation dans la colonne vertébrale de la tumeur avec une texture douce, il est recouvert d'une peau mince de couleur bleuâtre ou rouge, semblable à la membrane muqueuse,
  • une faiblesse aiguë est observée dans les extrémités, atteignant la paralysie, le patient a une activité motrice diminuée et les bras et les jambes sont presque toujours en position courbée,
  • dans les cas graves, il y a une atrophie marquée des fibres musculaires,

  • la sensibilité du patient à la température, à la douleur et à d'autres effets est altérée,
  • changements trophiques se produisent progressivement: ulcères, peau sèche, œdème,
  • une forte extinction des réflexes chez le nouveau-né: genou, plantaire et préhensile,
  • il y a des crises d'épilepsie, dans 30% des cas, l'hydrocéphalie se développe chez les enfants, chez l'adulte, il y a un retard mental,
  • problèmes avec les fonctions pelviennes - incontinence,
  • défauts prononcés des jambes et des bras, mauvaise position des membres.

Les symptômes graves empêchent un adulte de subvenir à une hernie spinale. Les patients atteints d'une forme grave de la maladie développent souvent des maladies d'organes internes et, en raison de la rétention de liquide, la pression intracrânienne augmente, ce qui peut provoquer des maladies graves telles que la méningite ou l'encéphalite. Au repos au lit, il y a souvent une inflammation dans les poumons.

Autres symptômes

Si la hernie rachidienne est située dans la région cervicale, elle ne se caractérise pas par d'autres symptômes: les mains du patient sont douloureuses et engourdies, il y a une gêne à la poitrine ou à la ceinture scapulaire, des chutes de pression soudaines et souvent des maux de tête. En cas de hernie thoracique, la douleur affecte souvent le cœur, une névralgie intercostale se produit, ainsi que d'autres symptômes du système cardiovasculaire.

Si le patient développe une hernie lombaire, il est accompagné d'une douleur dans les fesses, les cuisses, un engourdissement de ces parties, s'étendant jusqu'aux jambes. Parfois, il existe un symptôme inhabituel comme un engourdissement dans la région de l'aine.

Parmi les symptômes courants qui devraient être une raison d'aller chez le médecin, il y a: douleur constante le long de la colonne vertébrale, indépendamment du stress, tension constante des muscles du dos, engourdissement dans différentes parties des membres, ainsi que dans l'aine, réduction du volume des mouvements.

Thérapie conservatrice

La hernie rachidienne est une pathologie grave qui, dans la plupart des cas, nécessite une intervention chirurgicale. Cependant, les étapes lumineuses sont éliminées par des méthodes conservatrices. En l'absence de symptômes graves, le patient est prié de rester au lit pendant au moins 3 mois. Interdit toute activité physique.

  • acupuncture - restaure la mobilité, soulage les crampes,
  • gymnastique dans la période après le traitement principal,
  • thérapie sous vide pour prévenir les récidives
  • massage - élimine les poches et la tension musculaire.

Le traitement principal est basé sur l’admission de certains médicaments qui éliminent les causes de la formation d’une hernie spinale. Les AINS sont utilisés pour soulager la douleur dans la période aiguë.Les nootropes et les neurotrophies sont également utilisés pour normaliser le tissu nerveux. Assurez-vous de prendre des vitamines, en normalisant les processus métaboliques.

Pourquoi une hernie apparaît-elle chez les enfants?

Hernie spinale formée chez le nouveau-né à la suite du déroulement pathologique de la grossesse:

  • carence en acide folique et en autres vitamines - principale cause de la pathologie du système nerveux,
  • facteurs liés aux femmes: alcoolisme, toxicomanie, infections parasitaires et infections, intoxication sur le fond des blessures,
  • l'âge précoce - l'apparition de la grossesse dans 10-15 ans,
  • facteurs héréditaires qui n'ont aucune explication.

Chirurgie périnatale

Conduit à 19-26 semaines de grossesse. À l’aide de matériel et d’outils, le médecin ferme le trou anormal de la colonne vertébrale, ce qui provoque la mise en place du cerveau. Après l'opération, une césarienne est attribuée au patient car le processus générique naturel conduit à une rechute dans 80% des cas..

Il n'y a pratiquement pas de conséquences après une intervention périnatale, il vous suffit de faire l'objet d'une surveillance constante par un médecin. Dans la plupart des cas, la récupération de la colonne vertébrale est presque complète. Cependant, ces opérations ne sont effectuées que dans des cliniques israéliennes et occidentales.

Chirurgie postpartum

L’élimination de la hernie spinale chez le nouveau-né n’est efficace que dans les premiers jours qui suivent la naissance. Si vous tardez, après l'intervention, l'enfant restera pour toujours une personne handicapée mentale avec un handicap physique grave.

Lors d'une intervention chirurgicale après l'accouchement, le risque de récidive est élevé. Si l'hydrocéphalie congénitale rejoint la pathologie, la durée de vie d'un petit patient est réduite de plusieurs dizaines d'années.

Perturbation des structures du corps

Le type caché de la maladie ou la formation d'une hernie. Dans le premier cas, il n'y a pas de manifestations cliniques lumineuses, aucun néoplasme pathologique n'est formé.Il y a violation d'un seul segment de la colonne vertébrale, avec une légère dépression dans la zone de la zone touchée. Interfère rarement avec la vie normale. La deuxième option est considérée comme une forme sévère, avec une hernie et la manifestation externe de la pathologie. Avec un traitement opportun, les racines nerveuses ne sont pas déformées et remplissent leurs fonctions. La complication affecte la moelle épinière et le cerveau, la mobilité est limitée, un retard mental est parfois observé,

Sac hernial structure

Dans certains cas, comprend la coque de la moelle épinière, ne provoque pas de conséquences graves. Si la pathologie a affecté la substance de la moelle épinière, il existe un dommage neurologique de nature périphérique ou centrale,

Toute forme de pathologie ne doit pas être négligée, même si elle ne se manifeste pas. La hernie rachidienne entraîne une invalidité ou la mort du patient. C'est donc l'une des maladies les plus dangereuses nécessitant un traitement immédiat.

Signes de maladie

La symptomatologie dépend de la prévalence et de la composition du néoplasme. Il est moins prononcé avec une petite taille, si la structure de la saillie est exclusivement constituée de méninges. Dans ce cas, la formation de la colonne vertébrale a passé normalement, la neurologie n’est pas fixée, il n’ya que le prolapsus caché par la peau fine. D'autres symptômes plus graves indiquent la sortie par les bras non accrétés des racines de la colonne vertébrale:

  1. Engourdissement dans la région de la cuisse, tibia, pied,
  2. Diminution de la douleur et sensibilité tactile,
  3. Complications trophiques, se manifestant par une peau sèche, un gonflement des jambes,
  4. Dysfonctionnement des organes pelviens. Défécation spontanée et miction,
  5. L'hydrocéphalie. Augmenter la taille de la partie supérieure de la tête.

Les adultes sont sujets aux mêmes symptômes à l'exception de l'œdème cérébral. Mais le symptôme principal de la maladie est la douleur pendant le travail physique ou un long séjour dans une position. Augmenté en toussant ou en éternuant. La douleur devient progressivement insupportable. La maladie peut ne pas se manifester avant longtemps, jusqu'à ce que la racine nerveuse soit pincée. Au stade avancé, une saillie perceptible visuellement se produit sur le site de la hernie.

Parfois, une hernie spinale se forme dans la région cervicale ou thoracique. Dans ce cas, les symptômes sont les suivants:

  • Douleurs des muscles des mains, en particulier des doigts,
  • Pression artérielle instable, vertiges, fatigue,
  • Insomnie, confusion, problèmes de mémoire,
  • Sensations désagréables en inspirant
  • Inconfort dans les côtes et les omoplates,
  • Coliques cardiaques, pendant le travail physique,
  • Engourdissement dans la région de la poitrine,

Il est difficile de ne pas remarquer l'apparition des premiers signes de pathologie chez l'enfant, le traitement doit commencer immédiatement et le retard entraîne inévitablement des conséquences désastreuses. À l'âge adulte, les symptômes de la maladie ne sont pas spécifiques et nécessitent une étude plus approfondie de la part d'un spécialiste, souvent perçu à tort comme étant le trait caractéristique d'autres maladies. Les patients présentant de tels signes de la maladie nécessitent des soins et une surveillance constants de la part du médecin traitant.

Définition de maladie

Le diagnostic de la maladie est possible dans les premières semaines du développement fœtal, si une femme est enregistrée à temps et respecte toutes les prescriptions du médecin. Si des violations graves sont détectées, l'avortement est recommandé. Dans d'autres situations, la hernie est retirée au cours du premier mois de la vie de l'enfant. Avant la naissance, le problème est détecté à l'aide d'instruments spéciaux et d'analyses:

  1. Échographie,
  2. Examen des échantillons de sang
  3. L'étude du liquide amniotique.

Si la pathologie est acquise, le diagnostic nécessite une utilisation polyvalente et approfondie, il est possible avec le travail de plusieurs spécialistes:

  1. Anamnèse Plaintes des patients, analyse des examens cliniques,
  2. Inspection. Il consiste en une étude visuelle de la tumeur, en vérifiant le tonus musculaire, les réflexes des pieds,
  3. Détermination de la nature et du contenu de la hernie, par rayons X,
  4. Tomographie par ordinateur en deux projections
  5. Myélographie.

Un diagnostic opportun, la clé d'un traitement réussi. La maladie se manifeste à tout âge. Vous devez donc être attentif aux symptômes et consulter immédiatement un médecin. N'attendez pas de conséquences irréversibles, nous parlons au moins d'invalidité.

Conservateur

Le choix de la méthode dépend de la gravité de la maladie. Si la hernie est petite et sans complications, le repos au lit est prescrit pendant 3 mois. Le patient doit être couché uniquement sur le dos, les jambes levées avec une couverture ou un oreiller plié. Dans la période de douleur aiguë, des médicaments non stéroïdiens et anti-inflammatoires sont utilisés. Interdit toute activité physique. Après l'élimination du syndrome douloureux, la physiothérapie commence:

  1. Acupuncture, restaure la mobilité des membres,
  2. La thérapie au laser, favorise la régénération des tissus endommagés,
  3. Thérapie sous vide, empêche la récurrence de la maladie,
  4. Masser, soulager la tension musculaire, éliminer l'enflure résiduelle,
  5. Gymnastique spéciale, consolidation des résultats du traitement, restauration complète des fonctions du système musculo-squelettique.

Le traitement de la hernie spinale par les méthodes traditionnelles est efficace: si vous observez précisément tous les paramètres et faites preuve de patience, les premiers résultats ne seront pas très faciles. Contrairement aux autres types de hernie, moins susceptible d'être guéri par une méthode conservatrice, en raison du risque de complications et de conséquences critiques.

Intervention chirurgicale

Nommé dans des situations d'urgence, si la pathologie menace la vie et la santé du patient. Dans le cas des bébés, le retrait est nécessaire au cours de la première semaine de vie. L'opération doit éliminer le sac hernial et fermer le défaut rachidien. Au cours de ce processus, le neurochirurgien identifie les tissus non viables qui sont retirés. La maladie est accompagnée d'hydrocéphalie, pour la prévention de son développement mettre un shunt, déviant le LCR dans le flux lymphatique thoracique. Chez l'adulte, il arrive qu'une tumeur ne présente pas initialement un grand danger, mais en raison d'un mode de vie malsain et d'un auto-traitement, la maladie entre dans la phase aiguë. Si le traitement conservateur n'a aucun effet pendant 6 mois, optez pour une intervention chirurgicale.

Dans certaines situations, la méthode chirurgicale est utilisée avec un retard, le forçage des événements affectant négativement l'état du patient. Une hernie rachidienne est une maladie grave, il est préférable de la traiter en retirant un néoplasme, mais même cela ne garantit pas le plein développement des capacités physiques et mentales. Par conséquent, la prévention en début de grossesse est importante. Découvert sur la hernie ultrasonore, la première étape de la récupération.

Regarde la vidéo: Chirurgie hernie discale cervicale avec pose de prothèse en ambulatoire - CHU de Bordeaux (Septembre 2019).